… de Reneins !

C’est la seconde organisation du rassemblement des Saint-Georges pour la commune, et ce à titre exceptionnel puisque nous nous sommes portés volontaires pour remplacer au pied-levé Saint-Georges d’Oléron. Ceci nous laisse à peine un an pour cette mise en oeuvre « de taille » qui est relevé comme un véritable challenge collaboratifs pour la population reneimoise et nos associations !

Située à proximité de Lyon, entre Villefranche-sur-Saône et Belleville, dans le département du Rhône, la commune s’étend sur 2749 hectares entre les coteaux du Beaujolais et les bords de Saône.

Saint-Georges de Reneins compte désormais un peu plus de 4270 reneimois, mais certainement plus à l’heure qu’il est, répartis en une petite centaine de hameaux et lieux-dits aux noms évocateurs : Nuits, Le Chevalier, Champsgravier, Montplaisir, la Grange Neuve, le Pigeonnier, les Sables, le grand Charroi…

Un patrimoine

8km au bord de Saône  qui font le bonheur des promeneurs et des pêcheurs.

Le parc du château Montchervet, habité par la Mairie depuis les années 80 et par nos pompiers, « musicalisé » par les répétitions de la Reneimoise (notre harmonie), adoré de nos sportifs puisqu’il abrite le gymnase, des terrains de tennis et un magnifique terrain de foot avec la vraie herbe dessus, il est encore plus vivant lorsque les enfants le peuple le mercredi après-midi et viennent dire bonjour aux paons, aux chèvres et aux cochons d’inde.

Bien en vue sur la butte centrale du village et mise en valeur par un environnement restauré de frais, l’église était autrefois entourée d’un cimetière déplacé au XIXe siècle. Son chœur et son clocher datent du XIIe, mais un lieu de culte a existé à cet endroit précis dès le VIIIe siècle.Seule vestige conservé, la tombe d’un citoyen américain : à vous de la découvrir…

Recouvert après chaque campagne de fouilles, Ludna est un site archéologique datant de l’époque gallo-romaine.

Le château de Vallières est un manoir datant de la fin du XVIe siècle et sa toiture originale est en forme de carène de bateau renversée.

…mais aussi : le château de Laye, le château de Marzé, le site de Boistray et la Grande du Diable, à découvrir avec le même intérêt !

Un vrai dynamisme associatif

Une cinquantaine d’associations contribuent activement à la vie sportive, culturelle, sociale et économique de la commune. Sans oublier la caserne des sapeurs-pompiers volontaires qui ouvre cette année son école de cadets : les Jeunes Sapeurs Pompiers de Ludna.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s